"Dieu,  sans  tenir  compte des temps  d'ignorance,  annonce maintenant  à tous les  hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir,  parce qu'il a fixé  un  jour  où il jugera le monde selon  la  justice,  par  l'homme  qu'il  a  désigné,  ce dont il a donné  à  tous  une  preuve  certaine  en  le  ressuscitant  des morts... "

Actes 17 v. 30-31

Présentation

Que croyons-nous ?

Nous croyons que la Bible est la norme pleinement suffisante pour nous révéler tout ce que nous avons à savoir sur Dieu lui-même, Père, Fils et Saint-Esprit, sur le salut et le jugement des hommes par Jésus-Christ, sur la manière de vivre actuellement ici-bas en harmonie avec le Créateur du monde.

Nous croyons que le salut est une œuvre de Dieu seul.

Par sa grâce, il sauve des hommes esclaves de leurs péchés, de leur rejet de la Loi de Dieu. Il sauve effectivement ceux qui n’avaient aucun espoir de se sauver eux-mêmes.

Par son Esprit Saint, il transforme leur nature, fait d’eux de nouvelles créatures et les amène à la repentance et à la foi en Jésus-Christ.

Nous croyons que Jésus-Christ est le seul médiateur entre Dieu et les hommes.

Lui seul a satisfait à la justice divine par son obéissance parfaite à la Loi de Dieu et par sa mort en portant la culpabilité et la condamnation du pécheur. Ainsi aucun autre médiateur, prophète ou gourou ne peut contribuer ou ajouter quoi que ce soit à ce sacrifice merveilleux dont la pleine suffisance fut attestée avec éclat dans la résurrection. Par son œuvre, la réconciliation avec Dieu est assurée à tout pécheur qui se trouve « en Christ ».

Nous croyons que la foi seule est nécessaire pour être trouvé « en Christ ».

Ce n’est ni par nos mérites, ni par nos œuvres, ni même par une connaissance purement intellectuelle de Jésus-Christ que nous sommes sauvés. C’est par la foi ; cette confiance du cœur du pécheur qui, désespérant de lui-même, s’abandonne totalement à Jésus-Christ pour être sauvé par lui.

Qui sommes-nous ?

En 1992, plusieurs personnes de la région neuchâteloise, ayant divers contacts avec l’Eglise Réformée Baptiste de Lausanne, souhaitèrent bénéficier d’études bibliques systématiques près de leur domicile. Vœux que les anciens de cette église se réjouirent de combler, malgré l’éloignement. Dès lors, ce petit groupe eut le privilège de se réunir mensuellement pour l’étude suivie de la Parole de Dieu.

Les rencontres se déroulèrent d’abord à Rochefort, puis au restaurant de la Tourne. Dieu y manifesta sa bonté, renouvelant zèle et constance et accordant dès l’automne 1997 un lieu plus accessible : la chapelle protestante de Corcelles-Cormondrèche. C’est là que débutèrent, en 2002, 10 ans après les petits commencements, des cultes mensuels à la gloire de l’Eternel. Suite à la désaffectation de la chapelle en 2013, les activités de l'Eglise se poursuivirent pendant environ 2 ans à la salle de Paroisse de Peseux. Dès janvier 2016 l'Eglise déménage dans les locaux de l'Eglise Evangélique qui ne sont plus utilisés depuis peu, à la rue du Lac 10 à Peseux.

En octobre 2004, Dieu nous fit la grâce de nous constituer en Eglise. Nous avons alors pris le nom d’« Eglise Réformée Baptiste de Neuchâtel », reconnaissants et heureux de bénéficier dès ce moment-là, avec notre Eglise sœur de Payerne, du ministère du pasteur envoyé par l’Eglise Réformées Baptiste de Lausanne.

Gratitude envers Dieu et joie en lui, à nouveau, en janvier 2013, pour l'envoi parmi nous d'un pasteur de l'Eglise Réformée Baptiste de Bulle qui a pris dès lors le relais pastoral et est venu habiter sur place.

Notre Eglise se distingue de toute secte en se situant dans la ligne historique de l’Eglise fidèle, celle qui tout au long de notre ère a voulu rester solidement attachée à la Bible. Pour cette raison, nous accordons une attention particulière aux enseignements de la Réforme qui fut une redécouverte fructueuse de l’autorité et de la pertinence de toute la Parole de Dieu. Nous nous inscrivons dans la lignée d’hommes comme Jean Calvin, Guillaume Farel, Pierre Viret et d’autres qui, tout faillibles qu’ils étaient, ont voué toute leur vie à faire connaître le salut merveilleux accompli par Jésus-Christ, leur Seigneur.

Autant qu’on puisse le savoir, le titre de « Baptistes » remonte au siècle de la Réforme (XVIe) et fut donné à ceux qui, à la suite de l’Eglise primitive, ne baptisaient que des adultes qui en faisaient la demande pour témoigner de leur foi en Jésus-Christ.

Ce seul titre de « Baptiste » n’est bien sûr pas une garantie de fidélité. Dans le passé comme dans le présent, un grand nombre de « Baptistes » ont été séduits par les théologies révolutionnaires, libérales, modernistes ou illuministes qui ont tant gangrené les Eglises. Notre préoccupation n’est donc pas de défendre « l’étiquette Baptiste ».

Malgré son indépendance, notre Eglise entretient des liens fraternels avec d’autres Eglises (« Baptistes » ou non) qui travaillent à prêcher et à vivre l’Evangile le plus fidèlement possible, car, malgré nos faiblesses et nos limites humaines, ce que nous voulons avant tout c’est servir Dieu en proclamant sa Parole dans toute la vérité. Et c’est à l’écoute de ce message que nous vous convions en vous invitant à nous rendre visite lors de l’une de nos réunions.

 

2017  ERB Neuchatel  globbers joomla templates